Camarade de Léopold S. Senghor

 

Camarade

 

 

Camarade,

Je veux rompre ma peau noire,

Et quelle me suive,

                                                                  

Je veux traverser ton abord

    Rêche, tes flèches gouailleuses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Camarade,

Je veux, par delà ta peau hâlée, éraillée

Et tes mains,

Plonger jusquà ton coeur,


jusquà tes entrailles 

 

sensibles.

 

 

 

 

 

 

 Léopold Sédar Senghor                                                                          


1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×